Tarifs

Les tarifs affichés ci dessous n'ont aucune valeur juridiques. Ils ont une valeur communicatives et peuvent, sans aucun préavis, être modifiés.

.

Afin de facilité l'accès aux couples aux revenus plus modestes, la Caisse d'Allocation Familiale ( CAF ) verse directement aux parents une aide ( le complément de libre choix du mode de garde ) pour la garde de l'enfant. De plus, la partie non remboursée du paiement est en partie déductible des impôts.

Le tableau ci dessous récapitule les différents barèmes.

Tableau 2

Tableau 2

Calcul

L'opération ci-dessous vous donnera un aperçu du montant mensuel de garde dans le cas d'un contrat mensualisé.

coût horaire * nombre d'heure par semaine * nombre de semaine de garde = montant mensuel
                                              12
Exemple :

Une famille composée de trois enfants et ayant un revenu de 48569 euros souhaite mettre leur dernier enfant agé de 2 ans en garde à la crèche. Le contrat sera de 35 heures par semaine. Les parents ayant 6 semaines de vacances annuelles, l'enfant sera gardé 46 semaines. Les parents souhaitent également être mensualisés.

Calcul : coût horaire * nombre d'heure par semaine * nombre de semaine de garde / 12 mois
Donc 7,50 * 35 * 46 / 12 = 1 006,25

Le coût à l'année sera de 12 075 euros soit 1 006,25 euros mensuel.

Considérant que l'aide versée sera de 726,55 euros, le coût total de la garde sera de 279,70 euros hors déduction d'impôts.

Cependant, pour une raison indéterminée, les parents souhaitent retirer leur enfant 5 mois après le début de contrat.
Pour les 5 mois, ils auront versé 5031,25 euros.
Comme prévu dans le contrat, les parents auront un réajustement des paiements.
L'enfant aura été gardé 22 semaines. 
Donc le calcul sera le suivant : coût horaire * nombre d'heure par semaine * nombre de semaine de garde
7,50 * 35 * 22 = 5775 
5775 - 5031,25 = 743,75
Les parents devront un un suplément de 743,75 euros.

Et pour vos impôts…

Les parents qui font garder leur enfant âgé de moins de 6 ans par une micro-crèche bénéficient d'un crédit d'impôts. Le montant de ce crédit d’impôt correspond à 50% des sommes versées limité à 2 300€ par enfant, soit 1 150€ (sur présentation des justificatifs).